Cinémas hors circuits

 

Bienvenue sur le site de Cinémas hors circuits.
 
Dédié à l'édition cinématographique indépendante, Cinémas hors circuits s'inscrit dans un projet de revalorisation du travail des éditeurs, passeurs de culture, sans lesquels nombre de films auraient disparu de notre mémoire. Aujourd'hui héritiers du patrimoine cinématographique, les éditeurs doivent faire face à la blockbusterisation du cinéma et la concentration des réseaux de distribution.
 
Pour permettre au public et aux professionnels de découvrir les œuvres qu'ils promeuvent, favoriser des débats quant aux nouveaux enjeux de l'édition, Cinémas hors circuits a mis en place :
 
le portail des éditeurs indépendants

le salon Cinémas hors circuits : salon du DVD & des éditeurs indépendants de cinéma s'est tenu annuellement. En novembre 2011, Cinémas hors circuits a collaboré au second Salon des éditeurs indépendants OFNI de Poitiers Pour en savoir plus sur ces différentes éditions, utiliser l'onglet SALON.
 

Stand central
 
> Voir les photos du salon 2008, 2009, OFNI 2010, OFNI 2011.  

| LES ÉDITEURS DU PORTAIL:
 
68 Septante / Artus films / AV Prod / Bazaar&Co / Blaq Out / British Animation Awards / Centre audiovisuel Simone de Beauvoir / Chalet Pointu / Choses Vues / Cinéma Abattoir / Cinétrange / Clavis Films / Dérives / Doc Net Films / Dora Films / Doriane films / Ecart Production / ED Distribution / Epicentre Films / Filmarmalade / Index / JBA Production / JCG Production / K Films / La Cathode / La Famille Digitale / La vie est belle / Le chat qui fume / Les films du Paradoxe / Lowave / LUX / Malavida / Orbe / P.O.M. Films / Paris expérimental / Potemkine / PPT / Re:voir / Rouge Profond / Scope Éditions / Shellac Sud / Versus /
 


| UN TITRE AU HASARD :
 

ZULU LOVE LETTER / FOOLS> JBA Production
 
ZULU LOVE LETTER / FOOLS
Ramadan Suleman
Afrique du sud, 2004, 1997

ZULU LOVE LETTER
Dans un Johannesburg euphorique, deux ans après les premières élections démocratiques, Thandeka, une jeune journaliste noire, vit dans la hantise du passé de son pays, au point de ne plus parvenir à travailler et d'aller d'échec en échec dans ses relations avec sa fille Mangi, une enfant de 13 ans sourde et muette. Jusqu'au jour où une vieille femme, Me'Tau, se présente au journal. Dix ans plus tôt, Thandeka a été témoin de l'assassinat de sa fille Dineo par une équipe de la police secrète. Me'Tau veut que Thandeka retrouve les meurtriers de Dineo et le corps de celle-ci afin qu'il soit enseveli conformément à la tradition. Ce que les deux femmes ignorent, c'est que les assassins rôdent autour d'elles. Ce que ne peut pas savoir Me'Tau c'est que Thandeka a déjà payé pour cette histoire, pour avoir osé affronter la machine blanche de l'apartheid. Mangi prépare en secret une lettre d'amour zoulou, quatre images brodées représentant la solitude, l'abandon, l'espoir et l'amour, comme un geste ultime envers sa mère pour qu'elle n'abandonne pas le combat.
 
FOOLS
Charterston Township 1990. Le professeur Zamani est respecté dans le township. Certes il a violé une de ses jeunes élèves, mais la communauté ferme les yeux. Il y a longtemps Zamani s'est rebellé contre la politique d'Apartheid, mais c'est une vieille histoire. Aujourd'hui, il enseigne l'histoire de son pays en Afrikaner et prépare en grognant le pique-nique de la fête nationale, anniversaire du massacre de la nation Zoulou par les Boers... Quand Zani, le frère de la jeune fille violée revient du Swaziland où il a eu la chance de faire des études, il est fermement décidé à tout changer. Au petit matin, dans la salle d'attente de la gare de Johannesburg, il tombe sur Zamani de retour de débauche. Ensemble ils vont regagner la réalité crue du township. Zamani y retrouvera un peu de fierté et Zani en perdra, inévitablement... Sous le regard des femmes qui n'ont jamais cessé d'être dignes.


 
 

 
Hors-circuits Association ZU LeWUB - dérivations dans les obliques